Le cyclotourisme : pour être au top

Le cyclotourisme est un sport qui rallie le plaisir de se promener en nature tout en prenant soin de sa santé. Attention, avec le cyclotourisme, il n’est pas question de faire le maximum de kilomètres possibles, mais de profiter au maximum du vélo tout en connaissant ses propres limites.

Commencer par une séance d’échauffement

Le vélo est l’appareil idéal pour travailler les muscles du corps. Comme toute séance sportive, il est primordial de débuter par des échauffements avant de se mettre à pédaler sur une longue distance. Commencer brusquement et en pédalant trop vite ne serait en rien bénéfique.
Au début, l’important est de prendre le temps de trouver son rythme et de faire de grands mouvements lents et souples. C’est l’échauffement qui est la base du cyclotourisme. Pour que les muscles s’adaptent et se préparent à l’effort, faire des étirements au sol est aussi une bonne idée.

Respecter l’endurance de son corps

Cela ne sert à rien de vouloir se fixer de grandes distances en faisant du cyclotourisme. Certes, la base de ce sport est de découvrir de beaux paysages, mais pratiquer sur une cinquantaine de kilomètres au début n’est pas une chose à faire.
Si l’organisme commence à souffrir au bout de quelques heures de pédalage, il est important de penser à modifier sa position et ses mouvements. En partant de la position assise jusqu’au fait de pédaler en danseuse, l’important est de respecter les limites de son propre corps.

Pratiquer régulièrement

Une seule session de cyclotourisme peut dérouiller l’organisme, mais pour en ressentir les effets à long terme, il est toujours mieux de pédaler régulièrement. Donc, consacrer un jour par semaine serait l’idéal pour démarrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *