Le cas de la France : l’hybride l’emporte sur l’électrique

PwC a récemment fait une étude qui a révélé dans 3 pays européens que l’hybride est préféré à l’électrique quand les clients se lancent dans l’achat d’une nouvelle voiture. La France ne fait pas exception aux conclusions de ce sondage.

La préférence pour la motorisation thermique

Voiture hybride Porsche CayenneAinsi, cette étude a été menée en France, en Allemagne et au Royaume-Uni sur près de 1500 individus prévoyant d’acquérir un nouveau véhicule dans les 12 prochains mois. Ainsi, la motorisation thermique essence ou diesel reste le premier choix des acheteurs dans ces 3 pays qui concentrent l’essentiel du marché du neuf en Europe occidentale.

A l’issue de l’analyse du cabinet PwC, on a pu établir que 54,6% des Français interrogés restent dans la propulsion traditionnelle, 32,9% optent pour les voitures hybrides, qui rappelons-le ne font appel à l’électricité que de façon partielle. La France dépasse même l’Angleterre et l’Allemagne dans cette préférence pour l’hybridation.

Situation des véhicules électriques

Voiture électriqueQuant aux voitures électriques, elles restent peu sollicitées sur le marché des 3 pays cibles. Pourtant, ce ne sont pas les incitations qui manquent si on ne parlait en France que des appuis financiers du gouvernement en cas de projet d’achat de véhicule électrique ou encore des efforts de vulgarisation des bornes de recharge de ces véhicules. Ainsi, il n’y a que 1,6% des personnes sondées qui veulent arrêter leur choix sur la voiture électrique. Ce chiffre est d’ailleurs encore meilleur qu’en Allemagne et au Royaume-Uni puisque le pourcentage est de 0,4% pour le premier et de 0,8% pour le second.

Besoin de rectification

Face à cette nette préférence pour l’hybride, les constructeurs français doivent modifier leur plan d’attaque puisque l’investissement dans l’hybride y est encore rare. Les seuls véhicules qui répondent à ce critère sur le marché français sont sans doute celui de PSA avec son « Hybrid 4 », classé dans le haut de gamme et la voiture « Eolab » de Renault qui est encore à l’état de prototype.
Renault Eolab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *